3 outils pour récupérer des données supprimées sous Linux

SafeCopy est un outil de récupération de données assez simple qui se contente de copier les données vers un nouvel emplacement. En tant que tel, il ne récupère pas les fichiers individuellement, mais plutôt esseye de trouver un moyen de copier les données hors d’un périphérique défaillant.
Safecopy



La différence entre cet utilitaire et une commande de copie normale est que SafeCopy ne quitte pas au premier signe de corruption de fichier, que ce soit à partir d’une opération d’écriture ou du mauvais état d’un secteur. Il y a beaucoup d’options supplémentaires pour personnaliser cet utilitaire, y compris la possibilité de créer une image de système de fichiers à partir des supports endommagés, récupérer des données de manière la plus approfondie et la plus rapide possible, de combiner des données provenant de sources partielles plutôt que d’une source unique, et l’accès RAW (non partitionné ) aux zones de vos supports de stockage.

L’utilitaire SafeCopy se trouve généralement dans tous les dépôts des distributions Linux.
Page officielle sur SurceForge : sourceforge.net

Testdisk

Testdisk est un outil qui permet de faire une analyse d’un disque dur pour y rechercher des partitions effacées ou endommagées. Il recherche un « index » qui va lui permettre de retrouver une partition formatée à tort. Ayant retrouvé cet index, il peut alors reconstituer le Système de fichier endommagé. Cet outil est disponible pour Windows, /Linux et DOS.
Testdisk
La page Wiki de Testdisk : wiki

Photorec

PhotoRec est un logiciel libre de récupération de données conçu pour récupérer les fichiers perdus des mémoires des appareils mobiles (appareils photos numériques principalement) : CompactFlash, Memory Stick, Secure Digital, SmartMedia, Microdrive, MMC, et a été ettendue pour prendre en compte les disques durs, les clés USB et CD-ROMs.
Photorec
Il récupère les formats de photos les plus courants, notamment JPEG, mais aussi quelques-uns des formats audios, des formats de documents : OpenDocument, MS Office, PDF et HTML et des archives de type ZIP et RAR. PhotoRec ne peux pas réparer les supports endommagé, mais il tente simplement d’en extraire les données et va écrire les fichiers récupérés vers un répertoire du choix de l’utilisateur. PhotoRec peut être utilisé pour de la récupération de données mais également pour la recherche de preuves numériques. PhotoRec est distribué avec TestDisk5 et est disponible pour plusieurs systèmes d’exploitation Linux, Mac OS, Windows et Unix.

Page Wiki de Photorec : wiki

3 outils pour récupérer des données supprimées sous Linux
Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here