5 Technologies à mettre aux oubliettes en 2013


1. Les applications mobiles :
Voilà déjà un certain temps que les stratèges les plus influents du monde de la technologie ont prédit la disparition des applications Mobiles (comme quoi ce ne sont pas que les Maya qui savent prédire), comme Doug Pepper de la société de InterWest Partner qui pense que les applications mobiles vont se transformer en agents intelligents, ce qui va sûrement envoyer à la poubelle les applications météo et autre widget. Le téléphone se déversera sur les écrans d’accueil, et il n’y aura plus d’applications particulière à gérer.



2. Les PC classique :
C’est un changement de paradigme inévitable qui pourrait nécessiter plusieurs changements de notre maniére de penser, si aujourd’hui on stocke les applications et les documents dans les PC, plusieurs autres solutions sont en train de voir le jour comme la Chrombox de Google, sans bureau et doté uniquement d’un navigateur.

Antonio Piraino, le CTO de ScienceLogic, annonce la fin du PC en 2013. De plus en plus d’entreprises ont par exemple opté pour un bureau virtuel dans le cloud, qui leur permet d’exercer un contrôle centralisé.

3. Les téléphones Blackberry :
Cela fait environ un an que les annonces de l’effondrement de Blackberry sont dans l’air, cela du aux retards constants dans les nouvelles mises à jours logicielles et matérielles ainsi que les échecs rencontrés avec les tablettes, et certaines rumeurs parlent même de possible désaccords dans la direction de la société.

4. Les Smartphones qui fonctionnent avec Windows Phone :
Android et l’iPhone ont gagné, et en 2013, Microsoft va enfin se décider à abandonner Windows Phone. Pour concentrer ses efforts à Windows 8 et aux tablettes Surface. Le cabinet d’analystes IDC prévoit que Windows Phone atteindra à peine 11% de part de marché en 2016.

5. Le Fax :
L’année prochaine, le télécopieur va être satellisé et disparaîtra de nos écrans prédit Keval Desai, associé chez InterWest Partners.

5 Technologies à mettre aux oubliettes en 2013
Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.