Apple et Google rachètent 1100 brevets pour 525 millions de dollars de chez Kodak

Kodak
Kodak passe par une période financière délicate depuis quelques années, cette situation délicate a empêché Kodak de s’adapter au marché de la photo numérique avait annoncé sa volonté de revendre 1100 brevets portant sur des technologies de traitement et d’affichages des images.



Un an est déjà passé de réflexion et négociation, Kodak a enfin décidé de revoir ses ambitions à la baisse, le devis proposé à Google et Apple est resté à 527 millions de dollars.
Ce sont donc Google et Apple qui vont se partager les brevets de Kodak, alors que d’autres sociétés comme RIM, Facebook, Fujifilm, Huawai, Adobe, Shutterfly et même HTC étaient en lice dans cette transaction.

Le juge Allan Gropper a officiellement autorisé la vente des propriétés intellectuelles de Kodak contre une somme de 527 millions de dollars, Kodak avait déjà estimé à plus de 2 milliards.
Malgré, Kodak se réjouit de l’issue de la vente, Apple et Google se sont arrangés pour ne pas enchérir outre mesure et s’éviter des négociations devant les tribunaux.

La signature de la vente résonne comme la fin du calvaire pour Kodak, et ce montant récupéré par cette transaction permet à Kodak de sortir de la faillite. Mais Kodak a un chemin dur devant elle, si elle veut revenir en force dans un marché qui connait déjà une concurrence rude.

Apple et Google rachètent 1100 brevets pour 525 millions de dollars de chez Kodak
Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.