Comment lancer sa communauté sur Google+

Les communautés Google+ sont des lieux qui permettent de rassembler les utilisateurs autour d’un sujet précis, on peut dire aussi que c’est l’équivalent des groupes sur Facebook.



Les principales actions que cette nouvelle fonctionnalité sur Google+ nous rapporte :

  • Proposer l’adhésion à une communauté publique ou privée dans l’objectif de partager autour d’un sujet que vous maîtrisez
  • Trouver des conversations en cours sur un sujet qui vous intéresse afin d’apporter vos remarques et de proposer votre opinion
  • Démarrer un Hangout et planifier un évènement avec les membres de votre communauté.

Google a publié une vidéo de présentation de cette nouvelle fonctionnalité.

Cette nouvelle fonctionnalité doit attirer au début les marketeurs, imaginons que vous êtes le propriétaire d’une librairie, ou que vous êtes spécialisé dans les livres antiques. C’est normal que vous cherchez à rencontrer des personnes qui portent le même intérêt que vous. Alors, ces personnes pourraient devenir des clients. Vous avez éventuellement pris l’habitude de passer du temps sur LinkedIn, Facebook ou Twitter, ou même sur quelques forums en ligne, et vous souhaitez aussi trouver au sein de Google+ les communautés qui échangent autour du livre antique, alors ce tutoriel est fait pour vous 😉

Comment utiliser les communautés sur Google+ ?

Une fois dans Google+, pour accéder aux communautés Google+, il vous faudra cliquer sur l’icône « Communautés ». Ou sur « Créer une Communautés » si vous voulez créer la vôtre.

Créer une Communautés Google +
Une fois vous cliquez sur « Créer une Communautés », Google+ vous demande si vous souhaitez créer une communauté publique ou privée. Il est recommandé de créer une communauté publique si vous souhaitez que votre communauté agrandisse rapidement.
Type de communauté Google +
Une fois votre choix est confirmé, c’est le temps de donner un nom à cette communauté puis de paramétrer les droits d’entrées ou d’accès. Dans le cas d’une démarche marketing, il est conseillé de ne pas obliger les utilisateurs à demander une autorisation pour rejoindre votre communauté, vous devriez donc laisser la porte ouverte à tout le monde 🙂

L’étape suivante vous demande de saisir les informations constituant le profil de votre communauté. Une photo, un slogan, une bio qui donne quelques indications sur la nature de votre nouvelle communauté. Il faut définir deux éléments importants, Discussion et Catégorie. C’est la discussion que vous allez lancer qui donnera au futur une bonne raison aux utilisateurs de Google+ de venir rejoindre la communauté.
Google +
Une fois vous aurez cliqué sur « Enregistrer », Google+ vous demande d’inviter des utilisateurs à rejoindre votre nouvelle communauté.
Google +
Vous aurez donc la possibilité d’inviter des utilisateurs soit via leur nom ou leurs emails ou via vos cercles sur Google+. Un clic sur « Envoyer » est nécessaire pour envoyer l’invitation.

Une autre fonctionnalité importante, c’est la fonction recherche de communauté au sein de Google+. Si vous cherchez une communauté qui est déjà en ligne.
Google +
Une fois sur « Communautés » qui se trouve dans l’espace de navigation gauche de l’écran, vous trouverez alors toutes les communautés que vous avez créées, ainsi Google+ vous suggère des communautés déjà créées, et vous aurez biensur un champ de recherche afin de trouver des communautés par mots clés.

Donc, le processus de lancer une communauté est assez simple, facile, et gratuit. Le plus dure reste à venir, c’est la capacité à animer la communauté. Déjà depuis la mise en ligne de cette nouvelle fonctionnalité sur Google+, je reçois quotidiennement ou presque des invitations à rejoindre des communautés. Qui seront abandonné après quelques jours. Ne soyez pas donc comme eux, réfléchissez bien avant de cliquer :).

Source en Anglais : blog.hubspot.com

Comment lancer sa communauté sur Google+
Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.