FBI mène une campagne contre les applications Android piratés

Android
Google a envoyé une lettre à tous les développeurs d’applications Android enregistrés les informant que le FBI veut avoir des détails et des informations sur leurs applications qui sont déployées dans les marchés non officiels applications Android, sans leurs autorisation.



Google ajoute qu’elle n’est pas en mesure de leur fournir des conseils juridiques, mais juste leurs informant des décisions du FBI, et leurs fournir des numéros spécial du FBI pour recevoir leurs appels, pour ceux qui souhaitent fournir des informations de ce genre.

Bien que Google n’a pas expliqué de plus et n’a pas fourni une déclaration officielle sur cette question, il est clair que le FBI cherche des informations sur les sites qui publient des applications Android piratés, où le FBI avait commencé cette campagne depuis Août et a déjà fermé trois sites qui publier déjà des applications Android piratés a savoir applanet.net et appbucket.net snappzmarket.com. Désormais, lorsque vous accédez à l’un de ces sites, vous aurez un message du FBI.

Les autorités américaines ont décidé de sa propre initiative dans la lutte contre les applications piratées, alors que Google n’a pas déclaré aucune poursuite à cet égard. La raison en est claire, c’est que les téléphones intelligents et leurs applications sont déjà une source importante de revenus pour l’économie des États-Unis, surtout si on parle de 1,3 millions d’activation de Smartphone sous Android dans le monde entier. Sans parler de l’énorme marché pour les appareils iOS ainsi. Les Etats-Unis ne veulent pas laisser tout ce marché piraté.

FBI mène une campagne contre les applications Android piratés
Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.