KALQ : un nouveau type de clavier pour tablette

KALQ, le clavier pour tablette
Selon une étude récente, écrire un texte en utilisant le clavier d’un smartphone ou le clavier d’une tablette tactile nécessite plus de temps que nécessaire, car la disposition des touches sur ces nouveaux appareils est scrupuleusement et copieusement la même que celle des ordinateurs qui sont à leur tour copié de celle des anciennes machines à écrire. Il existe 2 « grand » cas de configurations de clavier possible il s’agit du type AZERTY (francophone) ou du type QWERTY (anglophone) suivant les zones géographiques, même si ces dispositions se révèlent vite ergonomiques pour un utilisateur de clavier d’ordinateur où la saisie se fait potentiellement avec les dix doigts, mais n’est pas vraiment adaptée à une saisie avec les pouces. Cette étude prouve d’ailleurs que sur un écran tactile à disposition QWERTY l’utilisateur entre en moyenne 20 mots par minute, un chiffre qui est nettement inférieur à une saisie sur clavier d’ordinateur de machine à écrire.



Des chercheurs de l’Institut Max Planck pour l’informatique de Sarrebruck (Allemagne) ont décidé de remédier à cela en proposant, en collaborant avec l’université de St. Andrews (Ecosse) ainsi que celle de Montana Tech (États-Unis), sur un projet pour trouver une disposition améliorée, voir même idéale des touches de clavier, et en modélisant des mouvements des pouces liés à un algorithme d’optimisation de l’ordinateur.

Cette optimisation avait pour objectifs minimiser le temps de déplacement des pouces et possible d’utiliser les deux côtés du clavier en alternance. Le résultat de ces calculs est une nouvelle disposition « KALQ » ou toutes les voyelles sauf le Y se retrouvent dans la zone droite alors que le pouce gauche doit gérer plus de lettres.

KALQ : un nouveau type de clavier pour tablette
Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.