L’Italie s’ouvre à l’open source

Open Source
Le 7 août dernier, le Parlement italien a voté une loi qui incite à l’utilisation de logiciels open source et de logiciels libre dans les administrations publiques lorsque cela est possible.



L’article 68 du Code de Numérique l’Administration italien ( « Codice dell’amministrazione digitale » en italien ) indique qu’à partir du 12 août 2012, les administrations se mettront à la recherche de solution libre qui pourrait remplacé ou être équivalente au solutions payantes actuelles.
Et cette loi en s’arrête pas là, elle incite aussi les administrations à produire leur propres logiciels libre à partir de ceux existant en les modifiant ou en combinant leurs codes.

Désormais les agences italiennes ne sont plus autorisé a acheté des logiciels, que si une expertise qui indique qu’aucune solution libre ne peut subvenir aux besoins, ne sois faite .
Certaine régions italiennes ont adopté des lois plus au moins similaires par le passé comme Piedmont, Apulia et Trentino .

Meme s’il est clair que cette loi ait été votée pour des raisons économiques, c’est tout de même une belle victoire et un encouragement dans le monde de l’open-source.

L’Italie s’ouvre à l’open source
Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.