Microsoft fait écouler plus de 100 millions de licences Windows 8

Windows 8
Après une longue attente, Microsoft vient officiellement d’annoncer le nombre de 100 millions de licences Windows 8 écoulées ses derniers mois, le chiffre inclut les PC neufs, les tablettes ainsi que les mises à niveau système vers Windows 8, en réalité ce n’est pas exactement 100 millions de licences utilisées, puisque certaines d’entre elles sont carrément en stocks dans l’attente d’équiper des terminaux soumis à la vente aux consommateurs prochainement. Quelques médias internet accusent la firme de Redmond de dissimuler le chiffre exact de licences actives dont on ne sait pas officiellement combien le sont. Il faut savoir aussi que Microsoft se revendique plus de 1.4 milliard d’ordinateurs à travers le monde, fonctionnant sous le système d’exploitation Windows.



Windows 8

Si on se réfère sur quelque études et statistiques de bureau d’analyse telle que Net Applications qui se base sur les données de 160 millions d’utilisateurs uniques par mois visitant plus de 40 000 sites internet, la part de marché de Windows 8 culmine à 3.82 % loin derrière les autres versions ultérieures de Windows, mais en constante progression, ce qui représente 54 millions d’ordinateurs qui ont un accès à internet, par contre la société StatCounter qui édite un logiciel servant à mesurer le nombre de visiteurs sur le web et se basant sur 15 milliards de pages visitées, donne à Windows 8 le chiffre de 4.7 % de part de marché ce qui équivaut à plus de 66 millions d’ordinateurs.

Windows 8

En attendant l’arrivée imminente de Windows 8.1 alias Windows Blue, on peut constater que Windows 8 n’a pas trop tenu ses promesses d’une véritable évolution du marché du PC, en revanche il l’a du moins ralentie, si on compare les chiffres avec son prédécesseur Windows 7.

Microsoft fait écouler plus de 100 millions de licences Windows 8
Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.