NCSU vers des câbles électriques étirables ?

NCSU
En utilisant un métal liquide et des polymères spéciaux, des chercheur de l’université de la Caroline du Nord (North Carolina State University – NCSU) ont pu mettre en place des fils électriques extensibles qui s’étirent facilement, et qui sont capable de s’autoréparer en cas de dommages physiques, et cela après qu’un bout entre en contact avec un autre.



Pour atteindre cet exploit d’auto réparation, les chercheurs ont réussi à créer de petits tunnels dans une gaine de polymère. Ils ont ensuite rempli les canaux avec un alliage de métal liquide comprenant de l’indium et du gallium pour créer un fil de métal liquide à l’intérieur de la gaine étirable.

Lorsque le métal se trouve à l’intérieur de la gaine il reste dans un état liquide, ce qui lui donne une grande possibilité d’extensibilité et devint plus facile à manipuler, une fois le fil coupé, le métal s’oxyde et se solidifie automatiquement ce qui empêche la fuite de la gaine polymère.

La réparation de ce type de câble est facile, il suffit de relier les 2 bords où le câble s’est coupé et appuyer dessus, le métal liquide qui se trouve à l’intérieur se reconnecte et la gaine polymère réforme des liaisons moléculaire et permet à nouveau la circulation de courant électrique.

Michael Dickey du NCSU, a commenté cette nouvelle réalisation : « Nous sommes ravis par ce travail, car il permet de créer des circuits plus complexes en utilisant rien de plus qu’une paire de ciseaux pour couper les fils et les reconfigurer afin qu’ils se connectent différemment »

Vidéo demo :

NCSU vers des câbles électriques étirables ?
Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.