Pourquoi Apple a abandonné les cartographies de Google ?

Google Maps
Eric Shmidt a déclaré qu’Apple devrais continuer à utiliser l’application Google Maps sur son nouveau iOS 6 au lieu de mettre son application Apple Maps, mais plusieurs sources proches d’Apple ont estimé que la firme a pris la décision de remplacer Google Maps par sa propre application suite à un conflit sur une option importante, Voice Guided turn by turn driving directions (Guidage vocale).
Google a introduit le guidage vocal de navigation gratuitement dans son système d’exploitation mobile Android, depuis des années, mais il n’a jamais fait partie de l’application Google Maps sur iOS.



Une des sources a souligné qu’Apple a voulu fortement que cette fonctionnalité sera disponible sur son iOS, par contre Google n’avait jamais l’intention de « lâcher » cette fonctionnalité pour d’autres OS que son Android, afin de garder une sorte de longueur d’avance. Apple reviens et demande après, au moins les données requises pour activer cette fonctionnalité sur son iOS, Google refusé toujours.

Les négociations entre Apple et Google sur le sujet des Maps tourné autour de plusieurs thèmes, mais le conflit était sur une seule fonctionnalité, le guidage vocale de navigation, c’est l’unique cause derrière la décision d’Apple de ne plus utiliser Google Maps su son nouveau iOS. Apple travail actuellement a amélioré son Apple Maps et qui a déjà embauché des anciens employés de Google, surtout ceux qui ont déjà travaillé sur le développement de Google Maps ou similaires afin de développer son application qu’Apple veut qu’elle soit à la hauteur de l’application de Google. Chose impossible a réalisé dans le futur proche vis-à-vis la grande expérience que Google possède dans le domaine.

Pourquoi Apple a abandonné les cartographies de Google ?
Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.