Qui gouvernera demain l’Internet mondial ?

Internet
Actuellement les autorités basées en USA ont la plupart des clés du réseau internet, un nombre croissant de pays veulent avoir ces clés et les confier à une agence internationale sous la couverture de l’Organisation des nations unies.



En Décembre à Dubaï, les opérateurs et décideurs des pays membres de l’Union Internationale des Télécoms qui compte déjà 193 pays membres, ce réuniront pour une Conférence mondiale des télécommunications internationales. Le but de cette conférence est pour décider les modifications à apporter aux règles instaurées en 1988, qui déterminent les principales règles de gestion de l’internet.

Il est difficile de s’opposer à une volonté de décentralisation de la gouvernance de l’Internet en dehors des Etats-Unis, Terry Kremer, le représentant de ce WCIT, pense que la volonté de ce changement n’est pas tant d’émanciper le réseau que de satisfaire les intérêts particuliers d’opérateurs ainsi que les décideurs éclatés.

Terry Kramer pointe le risque de  » propositions trop restrictives qui chercheraient à contrôler le contenu ou à imposer des règles de paiements.  »
La gouvernance de l’Internet n’est pas entre les bonnes mains (Etats-Unis), le sera-t-elle mieux une fois livrée aux négociations d’une autorité multinationale, avec ce que ça comporte de campagnes de lobbying et d’intérêts divergents et de blocages ?

Qui gouvernera demain l’Internet mondial ?
Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.