Les sept priorités pour le numériques en Europe

France
La commission européenne vient d’adopter sept nouvelles priorités pour l’économie et la société numérique pour 2013 et 2014.
La vice-présidente de la commission européenne, Neelie Kroes a particulièrement insisté sur le point de l’augmentation des investissements dans le haut débit internet.



Prés d’un million de postes dans le secteur du numérique risquent de se vaporiser d’ici 2015 si aucune mesure ne sera prise.
Les sept priorités pour 2013 et 2014 sont :

  • Créer un nouvel environnement réglementaire stable pour le haut débit fixe et mobile comprenant un accès non discriminatoire plus large au réseau, une nouvelle méthode de calcul des coûts pour l’accès de gros aux réseaux à haut débit, la neutralité de l’Internet, le service universel et les mécanismes pour réduire les coûts de génie civil liés à la mise en œuvre du haut débit.
  • Créer de nouvelles infrastructures de services publics numériques grâce au mécanisme pour l’interconnexion en Europe : services numériques d’identités et de signatures électroniques, justice en ligne, dossiers médicaux et plateformes culturelles en ligne.
  • Lancer une grande coalition sur les compétences et les emplois numériques : coordonner les actions du secteur public et du secteur privé pour augmenter le nombre de stages de formation informatique, tisser des liens enseignement-entreprises plus directs, soutenir les entrepreneurs du Web et rendre l’Europe plus accueillante pour les start-up.
  • Proposer une stratégie de l’UE en matière de cyber-sécurité et une directive pour établir un niveau minimum commun de préparation à l’échelle nationale, notamment une plateforme en ligne pour prévenir et contrer les cyber-incidents transfrontières et des obligations d’informations sur les incidents.
  • Réviser et moderniser le cadre législatif de l’UE du droit d’auteur, en vue de décider en 2014 de l’opportunité de présenter ou non les propositions de réforme législative qui en résulteront.
  • Donner un coup d’accélérateur à l’informatique en nuage en s’appuyant sur le pouvoir d’achat du secteur public.
  • Lancer la nouvelle stratégie pour l’industrie microélectronique et nanoélectronique afin d’accroître l’attractivité de l’Europe pour les investissements dans la conception et la production.
Les sept priorités pour le numériques en Europe
Rate this post

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.